Project Description

Le jet grouting est un procédé d’amélioration et de renforcement de sols dans la masse qui utilise un jet de fluide à haute énergie cinétique pour déstructurer le terrain et le mélanger avec un coulis liquide de manière à former un béton de sol.  

Pourquoi utiliser le jet grouting? 

Le jet grouting se décline en plusieurs techniques fonction de la méthode employée (jet simple, double ou triple) et des paramètres de traitement choisis (vitesse de translation et de rotation de l’outil, pression et débit d’injection). Il en découle des utilisations très diverses : voiles étanches, soutènements par colonnes sécantes, colonnes de renforcement de sol, bouchons étanches, etc.  

Parmi ces applications, MENARD France met couramment en œuvre le jet grouting pour garantir un renforcement de sol ciblé de couches de sol sous un ouvrage.  Le jet grouting sert alors à constituer une colonne en béton de sol continue sur une hauteur donnée de sol. Le renforcement n’étant dans ce cas pas nécessairement mis en œuvre jusqu’en surface.  

Le réseau de colonnes de jet grouting offre alors des propriétés géomécaniques supérieures à celles de la couche de sol ciblée tant en module de déformation qu’en limite de rupture. Il permet ainsi une réduction du tassement de la couche et une augmentation de sa capacité portante.  

Mise en œuvre 

L’atelier de jet grouting est composé d’une partie fixe (stockage des matériaux, centrale de fabrication du coulis, pompe d’injection haute énergie) reliée par l’intermédiaire de conduites flexibles haute pression à une foreuse mobile.  

L’outil de forage est équipé de buses d’injection choisies en fonction du type de terrain et des caractéristiques visées au final (diamètre, résistance…). 

On distingue pour chaque point d’injection la séquence de mise en œuvre suivante : 

CMC techniques for soil

Exécution d’un forage de petit diamètre sur la hauteur du terrin à traiter. Au droit de chaque point  d’injection.

Mise en mouvement d’un jet de fluide dans le forage. Le jet  de coulis est injecté sous très haute pression (plusieurs centaines de bars), très haut débit (200 à 400L/min) à travers une ou plusieurs buses de petit diamètre (1 à 10mm) installées sur un moniteur au pied du train de tige. Le dispositif complet est remonté lentement sur la hauteur de la couche à traiter. Pour former une colonne dee béton de sol, l’ensemble est mis en rotation. Cette phase est pilotée par un automate.

Destruction

du terrain en place par le jet liquide à haute énergie cinétique 

Extraction

d’une partie du terrain jusqu’à la surface pendant le traitement (spoils)

Incorporation

d’un liant extérieur apporté par le coulis

Elle permet, selon la nature des terrains traiter et les paramètres d’exécution, de constituer des colonnes de 50cm à plusieurs mètres de diamètre (diamètres courants de l’ordre de 80 cm). Les plus gros diamètres sont réalisés par injection simultanées ou séquentielles de plusieurs types de fluides (jet double = coulis + air, jet triple = coulis + air + eau). 

De façon identique aux inclusions C.M.C développée par MENARD, le jet grouting peut être associé à la mise en œuvre d’un matelas de répartition ou couche de forme, notamment quand le traitement est remonté jusqu’en surface.  

Avantages

  • La technique du jet grouting peut être utilisée quelque soit la perméabilité ou la granulométrie du sol à traiter. En théorie, la technique est donc applicable dans la plupart des types de terrains, depuis les argiles molles jusqu’aux sables et graviers. Elle est cependant mal adaptée aux graviers crus ou aux sols véhiculant des circulations d’eau importantes. 

  • Le coulis le plus souvent injecté est un mélange eau/ciment qui permet d’obtenir les meilleures caractéristiques après mélange. Lorsqu’on cherche à imperméabiliser le sol à traiter, de la bentonite peut être associée au mélange.    

  • La méthodologie de mise en œuvre et notamment l’exécution de forages en petits diamètres, permet de traverser des horizons plus compacts en surface pour atteindre des couches sous-jacentes de moindres caractéristiques et nécessitant un renforcement pour supporter l’ouvrage. Elle est très bien adaptée pour des sols durs ou de nature rocheuse qui présentent des anomalies type altérations argileuses ou karstiques. 

  • La 1ere phase de réalisation du jet grouting, le forage, associée à un enregistrement des paramètres de réalisation (pression sur l’outil, vitesse d’avance, couple de rotation) constitue l’opportunité de consolider les données d’investigations préalables au droit de l’ouvrage projeté. 

  • Un des principaux avantages de ce procédé est de pouvoir travailler dans des conditions d’accès difficiles et des hauteurs réduites de travail.  

  • Le jet grouting permet de garantir des taux de travail sous massifs de fondations (semelles isolées, semelles filantes ou encore des radiersde 0,2 MPa à 0,4 MPa aux ELS selon la nature du sol en place. 

Applications

Eoliens

Ports

Aéroports

Remblais

Silos

Plateformes logistiques
Bâtiments industriels

STEP
Unités de méthanisation

FAQ sur le Jet grouting

La première phase de réalisation du jet grouting, le forage, associée à un enregistrement des paramètres de réalisation (pression sur l’outil, vitesse d’avance, couple de rotation) constitue l’opportunité de consolider les données d’investigations préalables au droit de l’ouvrage projeté.

Cette technique est très souvent une variante intéressante techniquement et financièrement à des solutions de type micropieux. Elle permet de supprimer les adaptations structurelles nécessaires avec les micropieux tels les massifs et longrines de reprises de charges.

En réalisant des colonnes de jet sécantes et jointives, nous pouvons garantir une parfaite étanchéité lors de la réalisation d’ouvrages enterrés par exemple un sous-sol ou encore un ouvrage de génie civil.

CONTACTEZ-NOUS

Nos projets