Project Description

Qu’est-ce que le compactage dynamique et comment l’utilise-t-on ? 

La technique du compactage dynamique consiste à densifier les sols en profondeur avec une masse impactant le sol en surface. Elle a été développée sous sa forme actuelle par Louis MENARD en personne dans les années 60-70 et elle a contribué à la réputation internationale de l’entreprise en amélioration des sols. Depuis, des milliers d’ouvrages ont ainsi été construits sur des sols améliorés par cette technique robuste. 

Pictogramme du compactage dynamique

Améliorer un sol signifie le plus souvent augmenter ses propriétés mécaniques initiales grâce à l’effet de la densification. Les performances recherchées sont alors une augmentation de la résistance mécanique du sol porteur des fondations et une réduction des tassements du sol sous l’effet des charges du projet. Cela englobe une grande variété d’ouvrages ainsi qu’une large diversité de contextes. Pour les ouvrages on peut citer les ouvrages aéroportuaires, portuaires, les bâtiments de logement, les bâtiments de stockage lourd, les plateformes logistiques, les bâtiments industriels, les casiers de stockage des déchets, etc. Les contextes d’application sont les sols vierges compressibles ou hétérogènes, les remblais d’aménagements, les friches industrielles, les sols susceptibles de liquéfaction sous sollicitations sismiques, etc.  

Parfaitement adapté aux défis environnementaux de la réduction de l’empreinte carbone des chantiers de construction, le Compactage Dynamique s’inscrit dans une démarche de recherche de valorisation des déchets inertes in situ par enfouissement en alternative à l’évacuation hors site des matériaux excédentaires. 

Mise en œuvre 

Le principe du compactage est de densifier les sols à dominante granulaire y compris en présence de blocs, par réarrangements des grains solides au moyen d’une énergie d’impact appliquée en surface. Cette énergie est proportionnée en fonction de l’épaisseur de sol à améliorer. Pour y parvenir, une masse de 10 à 25 tonnes est lâchée sur une hauteur pouvant atteindre 25 m au moyen d’un atelier de levage spécifiquement développé par MENARD. Un maillage judicieux des points d’impact, aussi appelés empreintes, les phases de contrôle par essais géotechniques, les critères de réception, etc. sont définis par nos ingénieurs afin de livrer un sol amélioré dans la masse, conformément aux objectifs contractuels. Sur des demandes spécifiques, MENARD peut mobiliser du compactage très haute énergie, soit pour densifier plus de 10 m de sol, soit pour atteindre des performances mécaniques non-usuelles. Dans ces conditions, les masses se situent dans la gamme de 25 à 40 t pour des capacités de levage jusqu’à 30 m de hauteur. 

La robustesse de la technique s’appuie sur le principe de planches d’essais préalables, contrôle en phase travaux et réception des travaux par des essais géotechniques de type pressiomètre MENARD, essais statiques, etc. afin de comparer l’amélioration des critères mécaniques après densification.  

Les domaines d’application se sont largement étendus depuis l’avènement de la technique de compactage dynamique. Par exemple, la nécessité de valoriser in situ les déblais du chantier en zone urbaine ou péri-urbaine, a conduit MENARD à proposer à ses Clients une qualification et un suivi adaptés des vibrations induites par la densification des sols.

Avantages

  • Le compactage dynamique permet de garantir des taux de travail sous massifs de fondations (semelles isolées ou semelles filantes) de 0,15 MPa à 0,3 MPa aux ELS selon la nature du sol en place. 

  • Pour les projets situés sur des sols pollués, la technique de Compactage Dynamique permet d’éviter l’évacuation des sols . Cette technique est très souvent utilisée en variante des solutions de substitution de sols par les lots Terrassements. 

Contactez-nous

Nos projets